Workflows

Workflows de base Flower


Il est préconisé de réaliser les étapes concernant le modèle de données FileNet à partir de l’export FDM mis à disposition avec le produit afin de faciliter les changements de modèles induits par Flower.

Créer les définitions de workflows suivants dans le dossier /FlowerDocs/Administration/Workflow definition :

  • WF_Flower_Root.pep
  • WF_Flower_Root_Business.pep

Puis pour chacun, transférer les définitions en sélectionnant la librairie (ou Object Store) adéquat.

Construction des workflows métier

Tous les workflows métier créés dans le Process Designer héritent du workflow WF_Flower_Root_Business.

Les noms symboliques des data fields créés au sein d’une définition de workflow doivent respecter la norme suivante :

  • préfixe B_ pour toutes les données métiers qui seront affichées côté interface utilisateur, ceci représentera un tag sur la classe de tâche Flower
  • préfixe T_ pour toutes les données techniques qui seront disponibles sur la classe de tâche Flower mais masquées à l’utilisateur final, ceci représentera un tag technique sur la classe de tâche Flower


Le nom symbolique des data fields ne doivent pas dépasser les 30 caractères.


De plus si des héritages de données sont à prévoir entre la partie CE et PE, les noms symboliques des data fields PE doivent être identiques aux noms symboliques de property templates.