Envoyer et stocker des emails

Cet article détaille comment envoyer des emails et les stocker dans FlowerDocs.
Envoyer et stocker des emails

07/01/2021

FlowerDocs permet d’envoyer des emails directement depuis l’interface à travers l’outil Plume intégré dans ARender.
L’intégration détaillée ici permet de stocker un email envoyé au sein d’un workflow en cours afin de conserver le suivi des échanges avec des tiers.

Envoyer un email via Plume

Depuis un workflow ou un document, FlowerDocs offre la possibilité d’envoyer des emails sans passer par la messagerie de l’utilisateur.
Différentes actions sont disponibles :

  • utiliser un modèle pour le corps de l’email
  • utiliser un modèle pour la signature de l’email
  • ajouter le document courant en tant que pièce jointe

Rédaction du mail
Rédaction du mail

Après l’envoi de l’email, FlowerDocs permet de le stocker en tant que pièce jointe du workflow, garantissant ainsi le suivi des échanges.

Stockage du mail
Stockage du mail


Lorsque le document visualisé est un email, les actions Répondre et Répondre à tous sont disponibles. L’email reprend alors automatiquement les destinataires de l’email d’origine.

Intégration

Cette intégration dans FlowerDocs peut être faite côté client via un script en JavaScript et un OperationHandler.

Dans un premier temps, il s’agit de configurer la création de l’email dans FlowerDocs.


Un script permettant de stocker l'email en tant que pièce jointe.

	window.onEmailStarted= function(context){
		context.setPreProcessor(function(email){ 
			var component = JSAPI.get().getLastComponentFormAPI().getComponent();
			email.properties={};
			email.properties.classid="Reponse";
			email.properties.TypeDocument="Reponse";
			email.properties.name="Email : " + email.subject;
			email.properties.IdPli=component.getTagValue("IdPli");
			email.properties.RefClient=component.getTagValue("RefClient");
		});
	}
}



Afin d’associer l’email nouvellement créé et le workflow, un OperationHandler doit être ajouté en se basant, dans l’exemple ci-dessus, sur les tags IdPli et RefClient pour retrouver le workflow d’origine. Dans le cas où ce traitement est asynchrone, un script doit forcer le rechargement de la page afin que l’utilisateur accède à l’email ajouté en pièce jointe du workflow.


Un script permettant de recharger la page courante.

	window.onClosePlume= function(context){
		setTimeout(function() {		
			JSAPI.get().getNavigationAPI().reload();
		}, 2000);
	}